EXHIBITION
July 8 – August 27, 2017

Non-Objectif Sud
1658 Chemin de la Ferme Barralière
Tulette, 26790 France

Vernissage: samedi 8 juillet 17 heures - 20 heures

EXPOSITION:
8 juillet - 20 août , 2017
ouvert les weekends
de 16 heures à 19 heures

 


GNOMONS

Julie Ryan

Giasco Bertoli
Karine Fauchard
Doug Johnston
Lazar Lyutakov
Carolyn Marks Blackwood
Walter Robinson
Tamuna Sirbiladze
Jason Stopa
Lawrence Weiner

 

English

Français

 

Gnomons Exterior View 2017 Exhibition

Battants / Barn doors

Lawrence Weiner

PLACED AT AN ANGLE

THAT ALLOWS THE ASSUMPTION

OF AN OBLIQUE POSITION

WITHIN A HORIZONTAL CONTEXT

1999

Lazar Lyutakov

Lamp Series, depuis 2008

 

Tamuna Sirbiladze

Gnomon, 2004-2017

Oranges, clous, extincteur, piédestal (variable).

Dimensions variables

 

Tamuna Sirbiladze

fold, 2015

Walter Robinson

Bathers, 2017

 

Karine Fauchard

Signes, 2017

 

Lazar Lyutakov
Lamp Series, depuis/since 2008

 

Jason Stopa

The garden II, 2017
Confined thinking, 2017

 

Carolyn Marks Blackwood
Archival pigment impression / Archival pigment print
2017

Doug Johnston
Variable double net, 2017

 

Julie Ryan
Dredge and polish, 2017

+

Walter Robinson
Lans End Mens No Iron Supina Pinpoint Dress Shirt, 2016

 

Giasco Bertoli
Roses tatouées
Magazine issue #13

Jason Stopa
Confined thinking, 2017
The garden II, 2017

 

Carolyn Marks Blackwood
Archival pigment impression / Archival pigment print

2017

Doug Johnston
Variable double net, 2017

 

 


 

July 8 – August 27, 2017

gno·mon
ˈnōmən/ noun

1. the projecting piece on a sundial that shows the time by the position of its shadow.

Non-Objectif Sud is pleased to present GNOMONS, the 2017 summer exhibition curated by our principle artist-in-residence Julie Ryan.

As an artist and curator Ryan is interested in transitions between depicted scenes and abstraction. How we live with art and art lives with itself in situ, serves as foundations for each exhibition. Featuring nine international artists working in various media GNOMONS arranges itself around 'depicted scenes' of riparian habitats and domestic life. Aspects of art making and daily living with art are scattered throughout the exhibition: sometimes literally and often times obliquely.

THE ARTISTS:

The late Georgian artist Tamuna SIRBILADZE created the work gnomon, 2004, in Padula, Italy and informs the exhibition's title. This work will be re-created in Tulette with video by the artist from the original exhibition (which also featured Franz West and Sol LeWitt and was curated by Achille Bonito Oliva). In 2017 Sirbiladze had her first solo exhibition with Galerie Eva Presenhuber, Zürich and this autumn a self-titled monograph of her work will be published by David Zwirner Books. Sirbiladze is represented by Charim Galerie,Vienna, Galerie Eva Presenhuber, Zürich and James Fuentes Gallery, NYC.


Lazar LYUTAKOV lives in Vienna and works with found and DIY materials to create sculpture, light fixture installations and film. The Bulgarian born Lyutakov will be working on site at NOS and recently had a solo exhibitions at Well,Well,Well Gallery and Georg Kargl Permanent, Vienna. He is a co-founder of Baba Vasa's Cellar in Shabla, Bulgaria.


Karine FAUCHARD lives in Vienna, Austria and Paris, France. Fauchard exhibited sculpture and still-lives of decaying flowers in various vessels for the 2015 Moscow Biennale of Contemporary Art. The French born artist works in various media and currently has a solo show at Vinvin Gallery, Vienna. Fauchard will be working on site at NOS to create a site specific installation.


Walter ROBINSON is a painter and critic living in NYC and known for his realist paintings and keen mind. In 2016 Robinson had a retrospective at Deitch Projects, NYC and in August he will open an exhibit with Vito Schnabel Gallery, St. Moritz. In the 1970's Robinson was the co-founder of the art zine Art-Rite with Edit DeAk and later was the founding editor of Artnet Magazine. Robinson has created an exhibition specific work for this summer's show at NOS.


Doug JOHNSTON lives in Brooklyn and studied architecture and fine arts and is known for his sculptural and utilitarian vessel works sewn and assembled from cotton cord. Johnston is currently included in an exhibition at Cranbrook Academy of Art, Michigan. This summer Johnston is artist-in-residence at the Bemis Center for Contemporary Art, Omaha, Nebraska.


Carolyn MARKS BACKWOOD is a photographer, film writer and producer living in Rhinecliff, NY. In 2015 Marks Blackwood installed an exhibition at The Fisher Center at Bard College, Annandale-On-Hudson, NY. She is represented by Von Lintel Gallery, Los Angeles which held a solo presentation of her work at this year's Armory Show, NYC. For NOS she has produced a unique one-off large scale photographic mural.


Jason STOPA is a painter living in Brooklyn, NY. Current exhibitions: "Witches & Dudes" at Gallerie Kant in Copenhagen, Denmark. He is a contributing writer to Art in America, Hyperallergic, and The Brooklyn Rail. He teaches at the School of Visual Arts, Pratt Institute and The New Hampshire Institute of Art. Stopa will be working on site at NOS.


Lawrence WEINER lives in NYC. In 2018 he will unveil a major work commissioned by The Shed cultural center, NYC. As one of the founders of Conceptual Art his largely text based works rely on audience engagement and the significance of site-specificity. Weiner has exhibited in countless exhibitions in galleries and institutions around the world and in 2007-08 a major retrospective of Weiner's work took place at Museum of Contemporary Art, Los Angeles (MOCA) and the Whitney Museum, NYC.


Julie RYAN lives in Brooklyn, NY after 12 years in Europe. Ryan will participate in an upcoming exhibition in September at the Austrian Cultural Forum, NYC. Recently her work was included at DC Moore, NYC and Gesso Galerie, Vienna. Julie curated GNOMONS and will create work on site for the exhibition. Ryan's work often incorporate aspects of curatorial modes of display; investigating the subtle permissions artists grant one another within the 'group exhibition' format.


The essay The Irony of Togetherness by cultural critic, author and educator Jeff RIAN serves as an external theme to the exhibition delving into presentation and identification, humor, sex, self-destruction and Karl Marx (for good measure). The substrate of this article serves to agitate, organize and ultimately question the exhibition experience.


For GNOMONS the Paris based photographer Giasco BERTOLI produced issue #12 of his ongoing project Roses Tatouées. The popular tendance magazine functions as the catalogue for the show and a portable 'exhibition within an exhibition.' Ultimately Roses Tatouées re-imagines and collates GNOMONS into a succinct take-away ephemeral object that both expands and constrains the viewer / viewed relationship.

 


 

gno·mon

ˈnōmən/ nom

1. Pièce projetée sur un cadran solaire qui montre l'heure par la position de son ombre.

Non-Objectif Sud a le plaisir de présenter GNOMONS, l'exposition d'été de 2017, dont la commissaire est notre principale artiste en résidence Julie Ryan.

En tant qu'artiste et commissaire d'expositions, Ryan s'intéresse aux transitions entre représentation et abstraction. La façon dont nous vivons avec l'art et dont l'art vit avec lui-même in situ sert de fondement à chaque exposition. Présentant neuf artistes internationaux qui travaillent avec divers médias, GNOMONS s'organise autour de la représentation d'habitats riverains et de la vie domestique. Des aspects de la création artistique et de la vie au quotidien avec l'art émaillent l'ensemble de l'exposition : parfois de façon littérale et parfois de façon oblique.


LES ARTISTES

L'artiste géorgienne Tamuna SIRBILADZE, aujourd'hui décédée, a créé l'œuvre gnomon en 2004 à Padoue (Italie), dont l'exposition porte le titre. Elle sera recréée à Tulette avec la vidéo de l'artiste de l'exposition originelle (qui présentait également Franz West et Sol LeWitt et dont le commissaire avait été Achille Bonito Oliva). In 2017 Sirbiladze a eu sa première exposition individuelle à la galerie Eva Presenhuber à Zürich et, cet automne, une monographie éponyme sera publiée par David Zwirner Books. Sirbiladze est représentée par Charim Galerie à Vienne, Galerie Eva Presenhuber à Zürich et la galerie James Fuentes à New York.

Lazar LYUTAKOV vit à Vienne et travaille avec des matériaux de bricolage et de récupération pour créer des sculptures, des installations de lumière et de film. Né en Bulgarie, il travaillera sur place à NOS et a eu récemment des expositions individuelles à Well,Well,Well Gallery et à Georg Kargl Permanent à Vienne. Il est le cofondateur de Baba Vasa's Cellar à Shabla (Bulgarie).

Karine FAUCHARD vit à Vienne et à Paris. Elle a exposé des sculptures et des natures mortes de fleurs en décomposition dans divers récipients pour la Biennale d'art contemporain de Moscou de 2015. Née en France, elle travaille avec divers médias et a actuellement une exposition individuelle à la galerie Vinvin à Vienne. Fauchard travaillera sur place à NOS pour créer une nouvelle installation.

Walter ROBINSON, peintre et critique, vit à New York et est connu pour ses peintures réalistes et son esprit affuté. Une rétrospective de ses œuvres a eu lieu en 2016 à Deitch Projects à New York et il exposera son travail en août à la galerie Vito Schnabel à Saint Moritz. Dans les années 70, Robinson a été le cofondateur du fanzine Art-Rite avec Edit DeAk et ensuite le fondateur et rédacteur en chef d'Artnet Magazine. Robinson a créé l'œuvre spécialement pour l'exposition de cet été au NOS.

Doug JOHNSTON vit à Brooklyn. Il a étudié l'architecture et les beaux-arts et s'est fait connaître par ses œuvres sculpturales et utilitaires en forme de récipient, cousues et assemblées à partir de coton. Il participe actuellement à une exposition au Cranbrook Academy of Art, dans le Michigan. Cet été, il sera un artiste en résidence au Bemis Center for Contemporary Art à Omaha (Nebraska).

Carolyn MARKS BACKWOOD, photographe, scénariste et productrice, vit à Rhinecliff (New York). Elle a eu une installation en 2015 dans le cadre d'une exposition au Fisher Center à Bard College à Annandale-On-Hudson (État de New York). Elle est représentée par la galerie Von Lintel Gallery à Los Angeles, qui a organisé une exposition individuelle de son travail au Armory Show en 2017 à New York. Elle a produit pour NOS un mural photographique de grand format.

Jason STOPA est peintre et vit à Brooklyn (New York). Il a actuellement une exposition intitulée « Witches & Dudes » à la galerie Kant à Copenhague. Il collabore avec les revues Art in America, Hyperallergic et The Brooklyn Rail. Il enseigne à la School of Visual Arts, au Pratt Institute et au New Hampshire Institute of Art. Il travaillera sur place au NOS.

Lawrence WEINER vit à New York. En 2018, il inaugurera une œuvre majeure, commandée par le Shed cultural center à New York. Il est l'un des fondateurs de l'art conceptuel et le matériau principal de ses œuvres sont le langage écrit, les contacts avec le public et l'importance de la spécificité du lieu. Weiner a exposé d'innombrables fois dans des galeries et des institutions dans le monde entier et en 2007-08, une rétrospective majeure de son œuvre s'est déroulée au Museum of Contemporary Art, Los Angeles (MOCA) et au Whitney Museum à New York.

Julie RYAN vit à Brooklyn (New York) après avoir vécu pendant 12 ans en Europe. Elle participera à une exposition en septembre au Austrian Cultural Forum à New York. Récemment, son œuvre a été présentée au DC Moore à New York et à la galerie Gesso à Vienne. Julie a été la commissaire de l'exposition GNOMONS et créera sur place une œuvre à cette fin. Son travail intègre souvent des aspects des modes d'exposition ; elle enquête sur les permissions subtiles que les artistes s'accordent les uns aux autres dans le cadre d'une exposition collective.

L'essai The Irony of Togetherness par l'écrivain et critique culturel et éducateur, Jeff RIAN sert de thème externe à l'exposition et explore l'introduction et l'identification, l'humour, le sexe, l'autodestruction et Karl Marx (pour faire bonne mesure). Le substrat de cet article sert à secouer, organiser et remettre au bout du compte en question l'expérience de l'exposition.

Pour GNOMONS, le photographe Giasco BERTOLI, qui vit à Paris, a produit le numéro #12 de son projet en cours Roses Tatouées. La revue populaire tendance fait office de catalogue pour l'exposition et une exposition portable dans l'exposition. Au bout du compte, Roses Tatouées imagine à nouveau et rassemble GNOMONS en objet éphémère et succinct à emporter qui étend et restreint à la fois le lien entre le spectateur et la personne regardée.